Diner aux accents orientaux… Boulette de poulet aux épices accompagnées de naans

Je crois que le fait de regarder Masterchef Australia tous les soirs me motive aux fourneaux! Mon frigo était particulièrement vide mais avec quelques idées on arrive toujours à sortir quelque chose. En général, ma maman est sacrément douée à cet exercice. Et pour ma part, je n’ai pas mal réussi non plus aujourd’hui.

Pour une douzaine de boulettes (il en faut 6 par personne au moins pour un plat principal)
2 petits blancs de poulet
1 tranche de pain de mie
5 cl de lait
1 cuillère à soupe de chapelure
Sel/poivre
4 feuilles de menthe
Quelques branches de ciboulette

Pour la sauce
1 yahourt
1 demi citron
1/2 cuillère à café de 4 épices
1 petit bout d’ail
Sel

Pour les nans (pour 8 naans moyens)
330gr de farine
1 yahourt nature brassé (125gr)
150ml de lait tiède
2 cuillères à soupe de beurre clarifié (ou de l’huile neutre si vous ne voulez pas le faire. Je sais c’est pas bien)
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de levure boulangère déshydratée

Faire d’abord les naans parce que la pâte demande un temps de repos.
Clarifier le beurre = c’est à dire faire fondre le beurre et enlever la mousse et le petit lait. Le but étant de ne garder que le liquide jaune bien transparent.
Battre les ingrédients (mettre les ingrédients secs puis rajouter le yahourt, le lait et le beurre)
Laisser lever pendant au moins une heure ou 30 minutes dans un four à température minimum (le mien commence à 50º par exemple).
Découper la pate en 8 petites boules et les applatir à la main ou au rouleau.
Chauffer une poële sans matière grasse et faire cuire les naans un par un quelques minutes de chaque coté

Pour les boulettes et la sauce
Mettre dans un robot tous les ingrédients pour les boulettes  et hacher légèrement. Le poulet ne doit pas être haché trop fin. Puis former les boulettes.
Couper l’ail en petits morceaux (le plus fin possible) puis mélanger les ingrédients. Réserver au frais.
Faire cuire les boulettes dans une poële légèrement huilée. Attention le poulet doit être vraiment cuit. Le poulet cru, c’est dangereux!

Plus qu’à mettre les boulettes sur des petites brochettes en bois et à présenter joliment les assiettes.

Similar posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :