Day 1- Bouillons et soupes

Bon aller, courage on commence. Difficile de déterminer par quel bout mais je sens que je vais le trouver.

Je suis sois disant “au régime”, cette expression est tout bonnement une aberration personnellement. Où est le bonheur quand on ne peux pas manger?! Comme dit Obelix “Quand l’appétit va tout va!”
Alors pour bien commencer (enfin en accord avec ma bonne résolution de manger plus léger), je commence avec la partie des soupes.

Aujourd’hui, j’ai préparé mon premier bouillon de volaille (j’ai déjà fait un bouillon de veau et c’est exactement la même chose mais la pratique fait la perfection). Cette recette est vraiment très longue mais le jeu en vaut la chandelle.

Le bouillon de volaille maison est un délice !

Je me plonge donc dans le chapitre “Jus et fonds de cuisine” page 87 de mon édition.

Première page…et déjà des mots que je ne connais pas…. Voici l’occasion de créer un petit dictionnaire de vocabulaire culinaire.

Fond de volaille brun ou blanc (vous allez me dire: qu’elle est la différence ? J’y arrive)

Pour faire 2 litres à peu près, j’ai utilisé:
3 carcasses de poulet mais j’aurai du en mettre 4 je pense
1 carotte
1 gros oignon
1 bouquet garni (persil, thym,laurier)
2 litres d’eau
1 grosse pincée de sel

IMGP8073

Aujourd’hui, j’ai fait un fond brun, c’est à dire que j’ai rissolée les carcasses de poulet pour leur donner un belle couleur. Donc le fond blanc correspond à un bouillon où on a pas fait rissoler les carcasses.
La recette du livre indique de faire rissoler les os dans un plat au four alors c’est ce que j’ai fait. J’aimerais bien savoir d’ailleurs quelle est la différence avec le faire dans la casserole directement (idée quelqu’un?) ? Ça fait au moins, moins de vaisselle !!
Le principe est facile mais il ne faut pas avoir peur que les carcasses prennent de la couleur. Pendant mon premier essai avec le veau, heureusement que mon chef (ma maman :)) m’a poussé pour les laisser bien caraméliser sinon je n’aurai pas osé.
Pendant que les carcasses rissolent, j’ai mis les légumes à feu doux pour leur faire perdre leur eaux mais il ne faut faire attention à ne pas les rissoler. Ils ne doivent pas brunir.
Quand les carcasses sont prêtes, je les ai rajouté à mes légumes. J’ai rajouté le bouquet garni, le sel et couvert avec de l’eau.

Il faut après faire reprendre l’ébullition et écumer la mousse à la surface. Puis laisser mijoter 4 à 5heures à feu doux. Ouf…. Il va falloir attendre pour un petit bouillon de volaille!

IMGP8078J’ai utilisé le bouillon après pour mettre dans une soupe de pois cassé. ça n’a clairement rien à avoir avec un petit cube!

 

Similar posts

Nouvelles gastronomiques ;)

Bonjour à tous, Après un peu d’absence pour des raisons professionnelles, je reprends doucement mais surement mes activités sur mon blog culinaire. …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :